Bien que chaque Villageois ait sa personnalité, ses acquis et son handicap propres, la relative homogénéité du groupe de personnes accueillies, en âge notamment, permet de concevoir un Projet de Vie pour chaque Villageois aussi proche que possible de celui des personnes non handicapées.

C’est dans cet esprit que le Village TERRE D’ESPOIR est construit avec, autour de la place du Village, les lieux d’activités ménagères ou " pré-professionnels " (les Artisans du Village), le restaurant, les résidences composées de studios, l’école, la salle des fêtes et de musique, l’administration (la " mairie " du Village) etc...

C’est dans ce cadre de vie de " tout le monde " que le Village TERRE D’ESPOIR cherche à répondre aux droits et aspirations légitimes des personnes handicapées dans le respect de leur dignité, de leur liberté et de leur personnalité : droit à une vie privée, à un chez soi, à l’éducation, au travail, au repos, à la culture, aux loisirs, à l’amour (aimer et être aimé).

Le Projet de Vie offert aux Villageois (Habitants du Village), est organisé autour du principe de l’internat à terme avec, toutefois, des possibilités d' internat de semaine ou d’externat au départ.

Dans la période d’activité des Villageois (ils ont moins de 35 ans au départ), le temps est organisé autour de journées d'activité se déroulant au sein du Village et de périodes de repos (vacances, jours fériés).

Les journées sont consacrées, selon les goûts et le projet individuel de chacun à l’enseignement scolaire de base (lecture, calcul, etc…), aux activités ménagères (cuisine, ménage...),  à des activités artisanales pré-professionnelles sans contrainte de rendement (menuiserie, poterie, vannerie, couture, cuisine, entretien espaces verts, etc…), à des activités culturelles (dessin, peinture, musique, théâtre…) et à des activités sportives à l’intérieur ou à l’extérieur selon l’époque (piscine…), etc…

Les activités offertes par le Village TERRE D’ESPOIR seront définies en fonction des projets individuels des Villageois, de leurs aspirations, de leurs aptitudes et de la nécessaire participation aux tâches quotidiennes du village.

Les activités ménagères et " pré-professionnelles " sont réelles, utiles à la collectivité, effectuées avec de vrais outils, sous encadrement rapproché d’éducateurs expérimentés.

Les repas du midi, préparés sur place en cuisine, sont pris au restaurant du Village.

Le soir, les villageois dînent " à la maison " dans la salle de séjour de chaque résidence.

C’est aussi dans cette salle de séjour que sont pris les petits déjeuners, chaque Villageois préparant le sien selon ses goûts.

Après le travail, le Villageois dispose de loisirs qu’il passe chez lui dans son studio (musique, télévision…) s’il le souhaite et il peut aussi se promener avec ses copains et copines dans le parc, sur la place du village, aller boire une menthe à l’eau au bar du Restaurant ou en terrasse, faire une partie de Babyfoot ou de Ping-pong, faire de la musique dans une salle adaptée...

Le week-end ou pour les vacances, le Villageois pourra se rendre dans sa famille.

Il y a aussi des sorties à l'extérieur : achats en ville, séjours en bord de mer ou à la montagne par petits groupes, cinéma, théâtre…

L’idée générale consiste à offrir aux personnes accueillies la possibilité de vivre " presque " comme tout le monde : le travail, les loisirs, les sports, la famille, de s'ouvrir sur l’extérieur, dans le cadre d’un projet individuel visant à préserver et améliorer les acquis, acquérir des connaissances, progresser dans la communication, le comportement, etc…

Dans plusieurs dizaines d’années, le Village se transformera doucement en Maison de Retraite.